Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Brûlures

Remèdes homéopathiques en cas de brûlures

Dans la plupart des cas, nous subissons des brûlures au premier degré, faisant rougir la peau et procurant une sensation de douleur.  Une brûlure au second degré, par contre, fait aussi cloquer la peau et crée des ampoules.  Dans le cas de la brûlure au troisième degré, les différentes couches de peau ont toutes été abîmées, et la peau apparaît blanche ou noire (carbonisée).  Des soins médicaux sont primordiaux dans le cas de brûlures au troisième degré, ou même dans les deux premiers cas si les brûlures sont répandues sur une bonne partie du corps. Bien qu’on néglige souvent les dégâts causés par les coups de soleil, dans le cas des enfants, cela nécessite une attention médicale, surtout si les brûlures sont graves.

Calendula : C’est le premier remède en cas de brûlure au premier degré, et aussi pour les cicatrices d’accidents précédents.  C’est également une bonne application lorsqu’il s’agit de coups de soleil.  Bon pour usage externe seulement, en forme liquide, gel ou spray.

Cantharis : Recommandé contre la douleur causée par les brûlures, surtout au second ou au troisième degré.  Vous pouvez prendre cela en usage interne ou externe ; la solution pour application externe nécessite une prescription médicale (la teinture est toxique).  Aussi applicable aux coups de soleil.

Causticum : Vous pouvez ingérer ceci contre les brûlures au second degré.

Urtica urens : C’est l’un des médicaments naturels les plus efficaces pour atténuer la douleur des brûlures au premier degré, incluant les coups de soleil, et pour accélérer le processus de cicatrisation.  Vous pouvez l’utiliser en teinture, ou l’ingérer.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Questionnement sur la vaccination 3 avril 2017
    Courageux document écrit par un de nos étudiants, pharmacien, soutenu par de nombreuses références et un film. A lire et à voir. Absolument !
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés