Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Bronchite

La bronchite est une irritation qui se situe au niveau des voies respiratoires et des muqueuses pulmonaires. Elle se manifeste par une infection  douloureuse quand l’individu tousse. Elle s’accompagne d’une production de muqueuses, de toux et d’expectoration. On désigne par expectoration les substances libérées par les poumons lorsque l’individu tousse intensément. De manière très simple, la bronchite est désignée comme une irritation de la bronche qui apparaisse sous forme de toux. La maladie touche donc les poumons

Il existe deux types de bronchites : la bronchite aigüe et la bronchite chronique. Concernant la bronchite aigüe, elle se manifeste de façon subite et ne dure que quelques jours. Pour la bronchite chronique, elle se manifeste sur une longue période, s’étend sur quelques mois ou même des années.

Les causes de la bronchite

L’une des causes principales de la bronchite aigüe est liée au refroidissement de l’individu ou d’une grippe mal soignée. Elle peut aussi se développer à cause du tabagisme ou d’une pollution de l’air. Dans des cas singuliers, elle peut être causée par une infection virale par des virus tels que les myxovirus, les adenovirus. L’attaque des bactéries comme les mycoplasmas et les chlamydias pneumoniae constitue également la cause de cette infection.

La bronchite chronique quant à elle est provoquée le plus souvent par le tabagisme. Les recherches ont montré que 50% des personnes qui fument, ont une forte disposition à souffrir de la bronchite. Avec la pollution de l’air, l’inflammation se progresse et s’amplifie dans les cavités pulmonaires de l’individu. Les personnes sujettes à des asthmes chroniques ou des infections maltraitées et négligées constituent un terrain très sensible pour le contracter. Enfin, la fumée des bois de chauffe favorise aussi le développement et la progression de la bronchite chronique.

Les symptômes qui caractérisent la bronchite

Que ce soit pour la bronchite aigüe ou chronique, la toux est très caractéristique de sa manifestation. De façon élémentaire, les signes avant-coureurs de la bronchite aigüe sont  la toux sèche qui s’amplifie en une toux grasse. Une légère infection apparaisse et est suivie par une expectoration. L’infection causée par les bactéries entraine la présence d’un liquide jaunâtre et visqueux lorsque l’individu tousse. La personne ressent de la fièvre pouvant atteindre jusqu’à 38°C. Elle se sentira fatiguée et ressentira des maux de tête et de gorge. En même temps, l’individu éprouvera quelque difficulté à respirer et aura la voix rauque. Cette difficulté à respirer est très fréquente chez les nourrissons et les personnes âgées.

Une personne est atteinte de bronchite chronique lorsqu’elle tousse depuis plus de 3mois. Les symptômes caractéristiques sont les toux grasses suivies d’expectorations qui fatiguent l’individu. Comme pour la bronchite aigüe, la personne éprouvera des complications quand elle respire. Une respiration sifflante indique également que l’individu est atteint de la bronchite chronique.

Traitement homéopathique de la bronchite

Étant une médecine naturelle, le traitement homéopathique est approprié pour  guérir et traiter les différents cas de bronchite. Pour cette infection, Ipeca est vivement conseillée. C’est une plante d’origine brésilienne utilisée pour guérir les toux grasses. Avec les alcaloïdes, les saponines, glucosides et les tanins qui la composent, l’Ipeca présente des vertus antitussives. On utilise surtout la racine de l’Ipeca pour le traitement. Un traitement sous forme de sirop et de pastilles est excellent pour cesser la toux. Dans tous les cas, le diagnostic d’un homéopathe est vivement conseillé pour bien déterminer l’infection.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 3.2/5 (28 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 8 votes)
Bronchite , 3.2 out of 5 based on 28 ratings
  • Questionnement sur la vaccination 3 avril 2017
    Courageux document écrit par un de nos étudiants, pharmacien, soutenu par de nombreuses références et un film. A lire et à voir. Absolument !
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés