Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Blépharo-conjonctivite

La blépharo-conjonctivite est une maladie qui provoque une douleur et une impression désagréable au niveau des yeux. La blépharo-conjonctivite est une réaction inflammatoire simultanée de la paupière et de  la conjonctivite. Les inflammations de la paupière, appelées aussi blépharite est une affection du revêtement cutané de l’œil externe. Ces inflammations sont souvent provoquées par des microbes, des allergies ou des agents extérieurs tels que les poussières ou les vapeurs chimiques. Elles engendrent des irrégularités au niveau des paupières et peuvent être infectieuses ou non. Rougeurs, gonflements, démangeaisons, irritations ou encore impression d’une présence de corps allogène dans l’œil sont les symptômes d’une blépharite. La conjonctivite est, par ailleurs, manifestée par l’inflammation de la partie blanche de l’œil. Selon les causes, on en distingue quatre types, la conjonctivite virale,  la conjonctivite bactérienne, la conjonctivite allergique et la conjonctivite chimique ou irritative. Des sensations de brûlure, des sensations de griffures, des sécrétions jaunâtres, des rougeurs ainsi que des écoulements de formes purulentes sont les caractéristiques de la conjonctivite.  La blépharo-conjonctivite mariant ces deux pathologies peut ainsi avoir plusieurs causes. Elle peut atteindre un seul œil et peut aussi toucher les deux yeux simultanément. Pour lutter contre ce type d’affection oculaire, l’homéopathie est à même de procurer plusieurs remèdes naturels. Ces traitements holistiques sont plus qu’efficaces pour soulager les douleurs et soigner la pathologie.

 

Les types de Blépharo-conjonctivite

 

Les causes pouvant générer une blépharo-conjonctivite sont multiples. Ce type de pathologie oculaire peut être d’origines différentes. Elle peut être d’origine bactérienne, d’origine infectieuse, d’origine allergique, irritative ou même toxique. La blépharo-conjonctivite à staphylocoque est un exemple de Blépharo-conjonctivite d’origine bactérienne. Ce type de pathologie oculaire touche principalement les femmes à l’âge de 40 ans.  La blépharo-conjonctivite à staphylocoque se manifeste d’abord par un prurit, les paupières commencent ensuite par s’enfler par la présence d’un érythème et d’un œdème à l’intérieur de la paupière. En s’aggravant, elle peut provoquer une kératite ponctuée superficielle. Par ailleurs, la Blépharo-conjonctivite allergique, comme son nom l’indique, est générée par les conditions allergiques. Elle est générée par des réactions allergiques aux diverses substances telles que des produits chimiques.

 

Soigner la blépharo-conjonctivite avec les remèdes homéopathiques

 

La blépharo-conjonctivite est une maladie qui agit positivement avec les soins homéopathiques.  Avec ses méthodes naturelles, l’homéopathie présente un bon nombre de remèdes efficaces. Les traitements à base d’Ambrosia Artemisiaefolia sont utilisés avec succès pour lutter contre cette affection oculaire. Ces traitements sont efficaces de par le fait qu’ils permettent de soulager les douleurs, de diminuer les démangeaisons et les inflammations.  Le dosage recommandé pour cette affection oculaire est de prendre, toutes les heures, cinq granules d’Ambrosia Artemisiaefolia 5 CH.  Si le cas s’améliore, ce traitement médicamenteux est diminué de trois prises par jour. Le Calcarea Sulfurica a aussi une efficacité non négligeable pour son action influente sur la dermatologie et l’infectiologie.   Une prise de 5 granules de Calcarea Sulfurica, trois fois par jour, suffirait pour escompter un résultat surprenant. D’autres remèdes tels que le Mercurius corrosivus, le Staphysagria 5 CH,  Pulsatilla 5 CH ou encore le Graphites 9 CH peuvent aussi être suggérés pour soigner la blépharo-conjonctivite.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 2.7/5 (16 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
Blépharo-conjonctivite, 2.7 out of 5 based on 16 ratings
  • Questionnement sur la vaccination 3 avril 2017
    Courageux document écrit par un de nos étudiants, pharmacien, soutenu par de nombreuses références et un film. A lire et à voir. Absolument !
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés