Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Alopécie

Les cheveux ont des effets avérés de séduction aussi bien chez les femmes que chez les hommes. Généralement, un individu dispose de 100 000 cheveux et les chutes normales sont en moyenne de l’ordre de 50 à 100 cheveux journaliers. Cependant, si cette moyenne dépasse les 175 cheveux par jour, ces chutes sont qualifiées d’anormales. En dermatologie, le terme alopécie se définit par la chute brusque des cheveux ou des poils corporels. L’alopécie peut se présenter sous différents aspects selon les paramètres physiologiques de chaque personne. La forme d’alopécie la plus connue est la calvitie. C’est un phénomène qui se manifeste principalement chez les hommes,  mais des cas rares de calvitie se rencontrent aussi chez certaines femmes après une grossesse. En moyenne, la calvitie se révèle vers l’âge de 20 à 35 ans. Il s’agit d’une perte graduelle des cheveux générée par un surcroît d’hormones mâles appelées dihydrotestostérone.  Les chutes débutent fréquemment au niveau des golfes c’est-à-dire le devant de la tête et au niveau du vertex, à l’arrière de la tête.

Les causes des autres types d’alopécie

Avec la calvitie, on discerne plusieurs types d’alopécie. L’alopécie diffuse attaque principalement les hommes et les femmes plus âgés. Elle se manifeste par une chute de cheveux progressive qui peut être provoquée par diverses causes. Une hyperthyroïdie, la prise de certains médicaments ou encore la consommation d’une alimentation carencée peuvent probablement engendrer une alopécie diffuse.  La pelade se caractérise par une perte de plaques au niveau du cuir chevelu. Ce type d’alopécie fait son apparition pendant l’enfance. Ce phénomène est héréditaire et peut être lié à un trouble immunitaire, une infection virale, stress ou une réaction due à l’utilisation d’un produit chimique. La pelade peut également toucher les sujets atteints des maladies appelées auto-immunes. Parmi ces maladies, on peut citer le lupus, l’anémie précieuse ou encore les maladies thyroïdiennes.    Dans certains nombres de cas, la pelade peut provoquer une calvitie totale ou une perte totale des poils sur n’importe quelle zone du corps.  Plusieurs circonstances telles qu’une intervention chirurgicale, une grossesse, une maladie chronique grave ou encore un stress psychologique sont à l’origine d’un effluve télogène. Il s’agit d’une chute excessive de cheveux. Dans ce cas, la majorité des cheveux en période de croissance sont passés au repos. Cette phase de repos est nettement marquée par un amincissement grandiose de la chevelure. L’alopécie cicatricielle, quant à elle, est une chute de cheveux incitant la création des parties cicatricielles sur lesquelles aucun cheveu ne pousse. Elle est souvent due à un traumatisme physique, mais elle peut aussi faire suite à une exposition chimique au scalp.  Différents facteurs tels que la mycose peut également poser des plaques d’alopécie au niveau des cheveux.

Préventions et traitements d’alopécie

Il n’existe pas encore de formules magiques pour prévenir la perte partielle ou totale des cheveux ou des poils. Toutefois, on peut avancer des conseils qui aideront à entretenir la santé des cheveux. Il faut juste bien s’alimenter,  éviter de trop s’exposer à des produits chimiques, prendre des précautions contre le stress.  Plusieurs personnes choisissent les remèdes homéopathiques pour les traitements. 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: -1 (from 1 vote)
  • La cohérence 21 octobre 2017
    La cohérence ou le chemin le plus court vers le simillimum Par Edouard Brousssalian. Introduction : les signes caractéristiques Qu’est-ce qui rend un signe caractéristique ? Il peut être général en soi, Il peut être rare et étrange: Il peut être étiologique Il peut être connu d’un seul ou au plus de 3 médicaments Il a une […]
  • Homéopathie : les remèdes en bref 16 octobre 2017
      L’équipe de Planète Homéo remercie chaleureusement le Docteur Annick MICHAU pour cet excellent travail de collecte des commentaires, qui a été effectué à partir des commentaires et digressions du Docteur Edouard Broussalian pendant les cours et les cas cliniques. Mise à jour au 15 février 2017.  » Cette photographie (prise par mon mari au […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés