Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Acouphène

L’acouphène est une sensation auditive se distinguant par l’absence de sons en externe et par la non-perceptibilité de l’entourage. La personne atteinte de l’acouphène perçoit un son qui ressemble de près à un tintement, à un sifflement ou à un bourdonnement dans l’oreille ou dans le crâne, se manifestant sur les deux côtés et parfois sur un seul. Il existe ainsi deux types d’acouphènes, à savoir, les acouphènes subjectifs qui recensent presque tous les cas, où seule, la personne concernée perçoit le bruit. Les acouphènes objectifs qui connaissent un faible taux et où l’entourage perçoit le bruit à la place de la personne. Ainsi, les acouphènes peuvent démontrer une pathologie, mais pas de façon systématique. Les acouphènes sont, en effet, temporaires, variables, intermittents ou permanents.

Explication et perception de l’acouphène

L’acouphène est une perception auditive et est analysé par des centres auditifs et traduits par les structures supérieures. Le système nerveux est impliqué dans la genèse des acouphènes à des degrés variables et à tous les niveaux. À cet effet, lorsque deux personnes présentent les mêmes acouphènes, il est probable que la perception de la douleur soit différente, c’est-à-dire qu’elle peut être insupportable pour l’un et faible pour l’autre. En effet, les personnes atteintes peuvent entendre des sons à fréquence très basse tel que le bruit du moteur. Le bruit varie selon la personne et selon la gravité de l’acouphène, car d’autres perçoivent des bruits de téléviseur hors ondes, des bruits d’eau qui s’écoule dans les tuyaux ou même des bruits de fils électrique sous tension. Ces types de bruits expliquent les traits et les caractères de l’acouphène sur chaque personne.

Les causes de l’acouphène

Il existe environ plusieurs centaines de causes connues pour l’acouphène. Cela renseigne sur les causes externes et également sur les causes systémiques. Des personnes développeront un acouphène suite à une exposition prolongée face à un bruit très intense. Ce bruit va encore s’imprégner. Pour d’autres, un poil qui pousse dans l’oreille ou un bouchon de cérumen qui frotte sur le tympan génère un acouphène. Les causes d’ordre systémique affectent généralement tout le système. Ainsi, l’on se réfère à des maladies telles que l’hypertension artérielle, le diabète ou le cholestérol. Le cholestérol présente des effets sur les vaisseaux sanguins. Il permet le déséquilibre de l’alimentation en oxygène des cellules du système auditif. En effet, les causes systémiques peuvent influencer tout le système nerveux. Une des causes qui affirme la présence de l’acouphène chez un individu.

Traitement homéopathique de l’acouphène

De par ses qualités à s’adapter à toute personne et aux différents symptômes, l’homéopathie demeure le moyen plus sûr et le plus efficace. L’Arsenicum album est le traitement adéquat qui traite les acouphènes anciens qui présentent une agitation et une anxiété chez la personne pessimiste, agitée et anxieuse. Il existe également des traitements homéopathiques pour toutes personnes atteintes d’acouphène comme Cakarea carbonica, Causticum, China, Chinimum sulfuricum, Glonoïnum, Ignatia, Lachesis et Glonoïnum, Phosphoric acidum, Sulfur.  Cette médecine holistique présente également des traitements complémentaires pour les personnes souffrant d’un acouphène accentué tel que l’ail, le ginko biloba, manganèse-cobalt en ampoules ou encore olea europa jeunes pousses macérat glycériné. La durée de chaque traitement varie selon le degré d’acouphène et la personne atteinte de cette pathologie.

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
Acouphène , 5.0 out of 5 based on 1 rating
  • Questionnement sur la vaccination 3 avril 2017
    Courageux document écrit par un de nos étudiants, pharmacien, soutenu par de nombreuses références et un film. A lire et à voir. Absolument !
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés