Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Mère Teresa et homéopathie

Mère Teresa et l’homéopathie

Le fait que les membres de la famille royale d’Angleterre soient des fervents supporteurs de l’homéopathie donne aux gens une image quelque peu faussée de l’homéopathie ; à savoir que l’homéopathie serait avant tout un traitement médical pour des personnalités de la haute société. Ceux qui sont impliqués de près par l’homéopathie savent que tel n’est pas le cas. Nous savons pertinemment que l’homéopathie vaut pour n’importe quel patient malade, quelle que soit sa classe sociale.

Le fait que l’homéopathie soit pratiquée en Inde par des professionnels de la santé, qui sont les mieux formés au monde, vient prouver qu’il ne faut pas nécessairement être riche pour expérimenter les bienfaits de l’homéopathie. A ce jour, il y a plus de 100 collèges médicaux en Inde qui dispensent des cours d’homéopathie s’étalant sur 4 ou 5 ans.

S’occuper des pauvres n’était rien de nouveau pour Mère Teresa. Elle a travaillé avec et pour les plus pauvres depuis plus de la moitié d’un siècle. Elle leur a envoyé un message d’amour et ses Missionnaires de la Charité ont prodigué des soins médicaux à des millions de personnes. Les médecins et les para-professionnels qui ont travaillé pour ses Missions n’ont pas prescrit uniquement des médicaments conventionnels mais ils ont aussi prescrit des remèdes homéopathiques. Mère Teresa éprouvait un intérêt particulier pour la médecine homéopathique à cause de son efficacité et de son moindre coût.

Quatre dispensaires homéopathiques fonctionnent à ce jour sous l’égide des Missionnaires de la Charité de Mère Teresa. L’un de ces dispensaires pourvoit des remèdes homéopathiques surtout aux enfants pauvres et malades de Calcutta alors que les trois autres font provision de remèdes homéopathiques pour tous les nécessiteux. En prenant en compte les graves problèmes de santé auxquels sont exposés les pauvres gens de l’Inde, il est vraiment miraculeux de voir que la médecine homéopathique soit aussi efficace comme première méthode de traitement pour autant d’enfants et d’adultes. Mère Teresa a inauguré son premier dispensaire homéopathique à vocation charitable à Calcutta en 1950. Elle prescrivait elle-même quelques fois des remèdes homéopathiques.

Docteur (Sœur) M. Gomes, médecin ayant travaillé à la Mission de Mère Teresa depuis 1945, affirme que l’un des obstacles à la vulgarisation de l’homéopathie dans les œuvres de la Mère aura été le financement inadéquat pour bâtir des hôpitaux homéopathiques. A ce jour, beaucoup de Sœurs étudient l’homéopathie dans un collège médical homéopathique afin d’améliorer la qualité des soins qu’ils prodiguent aux pauvres.

—–

Article de Dana Ullman. Traduction libre de la version anglaise.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 3.7/5 (6 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: +3 (from 3 votes)
Mère Teresa et homéopathie, 3.7 out of 5 based on 6 ratings
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés