Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Conseils d’un obstétricien

Conseils d’un des plus éminents obstétriciens homéopathiques de tous les temps … Henry Guernsey M.D.

Aucune femme ne devrait avoir à endurer des accès prolongés de nausée matinale. L’homéopathie, si elle est utilisée judicieusement, est une façon efficace, sûre et douce de rendre chaque phase de la grossesse agréable.

Voici un certain nombre de remèdes le plus souvent indiqués pour les femmes qui souffrent de la nausée matinale durant leur grossesse. Évidemment, cette liste n’a pas la prétention d’être exhaustive, mais elle présente quand même quelques bonnes options. La clé pour sélecter le remède qui convient est de pouvoir faire correspondre les symptômes caractérisés de votre nausée matinale aux caractéristiques du remède. Le bon remède soulagera la nausée matinale dans pratiquement tous les cas.

Ce qui suit a été traduit de l’anglais de ce que Henry Guernsey a conseillé selon les symptômes des patientes.

  • Arsenicum album : très grande faiblesse et fatigue. Très pâle, apparence virant au blanc. Amertume à la bouche, surtout après avoir mangé ou bu. Sensation d’une pierre dans l’estomac. l’eau fraîche semble croupir dans l’estomac sans être absorbée – donc, elle ne peut la boire. Vomissement la nuit. Vomissement des fluides aussitôt qu’ils sont ingurgités. Peut aussi contracter une diarrhée épuisante.
  • Bryonia : nausée en se réveillant le matin. Nausée qui est soulagée quand la patiente ne bouge pas. Lèvres sèches et craquelées. A horriblement mal à la tête. Vomit la nourriture immédiatement après l’avoir ingurgitée. Un des symptômes les plus importants pour choisir ce remède est le fait que cela empire quand elle bouge.
  • Cocculus : sensation de brulure dans l’œsophage qui s’étend jusque derrière la gorge. Goût de soufre dans la bouche. Elle est à peine capable de se lever le matin à cause de la nausée et de sa tendance à vomir. Goût métallique dans la bouche.
  • Cuprum : vomissements avec intensité et mucus mousseux. Quand elle boit, le fluide descend avec un glouglou. Sensation d’avoir quelque chose d’amer dans l’estomac. la nausée et le vomissement avec intensité sont soulagés en buvant de l’eau fraîche.
  • Ipéca : impression continuelle de nausée TOUT le temps. Pas un instant de répit. Vomissement de grandes quantités de mucus.
  • Magnesia carbonica : vomissement aigre et un goût amer à la bouche. Les symptômes s’aggravent chaque troisième semaine. Beaucoup de rugosité et de brulure dans la gorge ajoutées à l’envie de vomir.
  • Natrum mur : régurgitation de liquides amers – abondante et constante. La patiente se réveille toujours avec un mal de tête. Elle a envie de sel et elle peut avoir une aversion pour le pain. Très nauséeuse. Sensation de grande faim sans avoir l’appétit pour autant.
  • Nux vomica : elle se sentirait mieux si elle pouvait vomir, telle est la sensation qui prévaut. Nausée et vomissement tous les matins qui peuvent être accompagnés de constipation. Goût putride quand elle passe du mucus de la gorge. La nourriture et la boisson ne sentent pas bon. Ne peut pas supporter l’odeur du tabac. Pas beaucoup d’appétit, sommeil agité – surtout après trois heures du matin avec la nausée et le vomissement au réveil. Elle est irritable et souhaite rester seule.
  • Sepia : vomissement d’eau laiteuse ou de mucus laiteux. Sensation d’estomac vide. La pensée ou l’odeur de la nourriture la rend malade. Les rots ont le goût d’œufs pourris. Goût de fumier. Aversion pour la viande. Tendance à vomir le matin quand elle se rince la bouche. Elle ne peut pas monter en voiture à cause de sa nausée. Peut se sentir avoir faim douloureusement malgré la nausée.
  • Soufre : salivation abondante – dont le goût provoque la nausée et des périodes de vomissement. Tous les problèmes semblent venir de la salive écœurante. Bouffées de chaleur ; chaleur sur le haut de la tête. Sommeil de courte durée le soir. Elle se réveille constamment. Peut aussi régurgiter abondamment les liquides amers.
  • Veratrum album : grande soif pour les boissons fraîches. A envie de fruits et de choses juteuses. Veut tout ce qui est froid. A des haut-le-cœur violents. Un symptôme important qu’il faut voir pour prescrire ce remède : sueur froide sur le front malgré toutes les souffrances.

Si vous êtes enceinte, ou bien vous connaissez une amie qui l’est, et que vous souffrez, ou elle souffre, partagez cet article avec elle. Il n’y a aucune raison de se sentir malade durant une grossesse.

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 3.4/5 (8 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: +2 (from 2 votes)
Conseils d'un obstétricien, 3.4 out of 5 based on 8 ratings
  • PRATIQUE DE L’HOMEOPATHIE EN SALLE DE NAISSANCE 23 juillet 2017
    PRÉSENTATION DONNEE A L’OCCASION DU SÉMINAIRE CLINIQUE DE CALVI 2017 Par Cyril MALLET, sage-femme PARTICULARITES HOMEOPATHIE = UTILISER DES FORCES DYNAMIQUES DONC : VERIFIER L’ABSENCE D’OBSTACLES PHYSIQUES COMME : – vices de conformation du bassin : suivi de grossesse – tumeurs des parties molles – malformations fœtales (échographies) IL NE S’AGIT DONC PAS DE TRAITER […]
  • Séminaire Homéopathique La Ferté-Imbault 2 juin 2017
    SÉMINAIRE HOMÉOPATHIE CLINIQUE « au pays de Raboliot » La Sologne: nature préservée entre Loire et Cher, ses étangs et ses forêts, vous allez adorer ! Le Dr. Edouard Broussalian et toute l’équipe de Planète Homéo ont le plaisir de vous convier à un séminaire clinique, qui aura lieu du 1er au 4 novembre 2017 dans le cadre […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés